Samedi 24 septembre

Musicien exigeant, inspiré et virtuose, le violoncelliste Vincent Courtois fonde son trio aux sonorités singulières voici presque dix ans, avec deux saxophonistes ténors incontournables de la scène européenne qui partagent ses aspirations musicales, le Berlinois Daniel Erdmann et le Franco-Londonien Robin Fincker.
Après l’album Bandes Originales, ils se sont plongés dans l’œuvre singulière et émouvante de l’écrivain, militant socialiste, photographe, grand reporter natif d’Oakland, Jack London.
Love of Life nous embarque sur le versant combatif de l’explorateur qui repousse ses limites pour aller toujours plus loin. Sur les traces du marin des bas-fonds d’Oakland, Martin Eden ; du nanti piégé par une grève générale ouvrière de The dream of debs ; au cœur du combat de l’homme face à la mort de To build a fire ou encore sur les chemins de l’errance du hobo de The road.
La musique à fleur de peau de ce jazz de chambre prend l’air du large, l’éloquence de chaque musicien et les climats de tension disent l’urgence de vivre de Jack London, les silences qui sondent la complexité de l’humanité.

Vincent Courtois violoncelle
Robin Fincker saxophone, clarinette
Daniel Erdmann saxophone

axophoniste et compositeur, Stéphane Payen vit avec les écrits de James Baldwin découverts pendant son adolescence notamment à travers « The Fire Next Time », « Just Above My Head » 2 ou encore « Giovanni’s Room ».
Baldwin’s Echoes ne se concentre pas uniquement sur les textes en résonance avec la lutte actuelle pour la vie des Noirs aux États-Unis. Il s’agit d’explorer la pertinence de cette lutte dans un contexte international, de se pencher sur qu’il y a à apprendre de l’articulation de toutes les voix noires (et de toutes leurs revendications) à travers les différentes expériences de vie de James Baldwin à l’étranger. Seront notamment évoqués des parties moins connues de son travail, notamment lors de son séjour en Turquie à Ankara.
Baldwin en Transit mêle textes, spoken word et musique qui seront les bases d’un dialogue entre 7 figures aussi singulières qu’incontournables de la scène française.

Stéphane Payen saxophone, composition
Mike Ladd textes, voix
Jamika Ajalon textes, voix
Tamara Singh textes, voix
Dominique Pifarely violon
Sylvaine Hélary flûte, voix
Marc Ducret guitare