Vendredi 23 septembre

Bruno Angelini est un pianiste et compositeur aux racines tenant à la fois de la musique classique et du jazz. L’écriture musicale du compositeur s’inscrit dans la tradition européenne, dans un univers harmonique proche de la musique contemporaine. Mais les influences afro-américaines sont également bien présentes, que ce soient la lutte pour les droits civiques de Rosa Parks, la musique de Mal Waldron ou Wayne Shorter, ou encore la littérature de Jack London ou Jim Harrison. Il en résulte une écriture ouverte et sensuelle qui nous plonge dans les délices de la contemplation, de la fantaisie, de l’imagination et de la poésie.
Le tout servi par des musiciens magnifiques qui s’inscrivent admirablement dans le projet : le trompettiste Fabrice Martinez est un musicien très éclectique que l’on retrouve sur des scènes très différentes, et le splendide batteur français Éric Échampard qui assurera l’univers percussif.

Bruno Angelini piano, clavier, électronique, compositions
Fabrice Martinez trompette, électronique
Eric Echampard batterie

CRÉATION

“Le jazz au sens d’une musique métissée où l’improvisation est centrale, est le mode d’expression qui a permis à la contrebassiste Hélène Labarrière de comprendre le sens des mots : collectif, solidarité, fraternité, curiosité. Elle souhaite mettre ces valeurs à l’ouvrage ici et maintenant, leur donner de la vie de façon très concrète par un travail de création singulier.”
Hélène Labarrière a confié à 5 compositeurs (
François Corneloup, Marc Ducret, Sylvain Kassap, Jacky Molard, Dominique Pifarély) le soin de s’emparer d’une de ses compositions personnelles pour se l’approprier, la restructurer, la suggérer, l’exacerber.
L’engagement est également au coeur de la musique d’Hélène Labarrière. Dans une période où le rôle crucial des femmes dans le monde n’est plus à démontrer mais au contraire doit être rendu toujours plus visible, elle a donc décidé de composer 5 pièces dont la source d’inspiration seront la vie et les écrits de 5 femmes : Jeanne Avril, Thérèse Clerc, Angela Davis, Emma Goldman et Louise Michel

Catherine Delaunay clarinettes
Robin Fincker saxophones
Stéphane Bartelt guitare
Simon Goubert batterie
Hélène Labarrière conception, contrebasse